Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

L'article du mois (septembre 2011)

How physical parameterizations can modulate internal variability in a regional climate model


par Julien Crétat et Benjamin Pohl
accepté le 30 aout dans la revue Journal of the Atmospheric Sciences

We analyze here to what extent the internal variability simulated by a regional climate model is sensitive to its physical parameterizations. The influence of two convection schemes is quantified over Southern Africa, where convective rainfall predominates. Internal variability is much larger with Kain-Fritsch scheme than for Grell-Dévényi at both the seasonal, intraseasonal and daily timescales, and from the regional to the local (grid-point) spatial scales. Phenomenological analyses reveal that the core (periphery) of the rain-bearing systems tends to be highly (weakly) reproducible, showing that it is their morphological features that induce the largest internal variability in the model. In addition to the domain settings and the lateral forcing conditions extensively analyzed in the literature, the physical package appears thus as a key factor that modulates the reproducible and irreproducible components of regional climate variability.

Crétat J & Pohl B, 2011: How physical parameterizations can modulate internal variabilityin a regional climate model. J Atmos Sci, published on line. doi:10.1175/JAS-D-11-0109.1

Présentation rapide

Le Centre de Recherches de Climatologie (CRC) est une équipe de recherche de l'UMR6282 Biogéosciences (CNRS / Université de Bourgogne). Le CRC travaille sur la détection, l'attribution et la prévision du signal climatique et de ses impacts dans l'actuel et le futur. Ses activités sont centrées autour de la régionalisation du climat observé et simulé.

Le CRC est structuré en deux axes thématiques qui mettent en œuvre des méthodes permettant de passer de l'information large échelle (objet des travaux de l'équipe « Dynamique du Climat ») à une information d'échelle plus fine permettant d'évaluer les impacts (équipe « Impacts Climatiques »). Cette méthodologie relève de la statistique (méthodes statistico-dynamiques sur les sorties de modèles; statistiques spatiales;  désagrégation), de l'analyse spatiale (SIG opérateurs d'analyse spatiale vecteur et raster; interpolation spatiale mécaniste ou statistique), ou de la modélisation numérique du climat (modèles régionaux MM5 et WRF, modèle global Arpege-Climat).

Appli Clim

L'Appli Clim du CRC

Analysez l’évolution climatique des 50 dernières années !

APPLI_CRC_small


bandeau-labo4
cnrs
Université de Bourgogne