Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Un TEOM au Burkina Faso

Un instrument TEOM (Tapered Element Oscilating Microbalance) a été implanté à Dédougou en mars 2012 sur un site de mesures de la Direction Générale de la Météorologie du Burkina Faso (Figure 1).

Il est situé à environ 200 km à l’ouest de Ouagadougou (Lat. 12°27’N, Lon. 3°26’E), en limite soudano-sahélienne. Son principe de mesures est simple et robuste : les particules en suspension dans l’air, aspirées par une pompe connectée à la base de la microbalance, et retenues par un filtre de collection, augmentent la masse du système oscillant du TEOM, produisant une décroissance de la fréquence naturelle de vibration d’environ 200 Hz. Cette variation de fréquence est ensuite convertie en variation de masse.

Le TEOM de Dédougou mesure en automatique à un pas de temps fin (15 minutes) et en continu (de jour comme de nuit) les concentrations en surface des particules de diamètre inférieur à 10µm (PM10) (Figure 2).

Cet instrument de mesures d’aérosols est le premier du genre à être implanté au Burkina Faso, dans une zone rurale dont les populations sont régulièrement touchées par des épidémies de méningites bactériennes.

a)        

b)        

   

Figure 1 : Choix du site d’implantation du TEOM et construction de l’abri en 2012 & 2013 ©R. Belleville.

 

a)

b)

   

Figure 2 : Le TEOM de Dédougou (Burkina Faso) : a) vue de l’abri ; b) zoom sur la tête PM10. ©N. Martiny.

Partenaires financiers : CNES, OSU THETA, Conseil Régional de Bourgogne, CNRS, programme AMMA-phase1 (jusqu’en 2010)

Ressources humaines : Camille Bebane (technicien), Régis Belleville (technicien), Basile Pauthier (doctorant)

Pour en savoir plus : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

bandeau-labo4
cnrs
Université de Bourgogne