Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Fête de la Nature

 

 Dimanche 21 mai, le CRC participera à la fête de la Nature au jardin de l'Arquebuse. Bienvenue sur notre stand qui sera tenu par le groupe travaillant sur l’ilot de Chaleur Urbain

Lire la suite...

  • Article sur Scientific reports (Nature)

    Fewer rainy days and more extreme rainfall by the end of the century in Southern Africa

     Pohl B, C Macron & P-A Monerie Scientific Reports, 7, 46466; doi: 10.1038/srep46466. (2017)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cartes de gauche : évolution dans les cumuls pluviométriques quotidiens des 1% de jours les plus humides (en haut, en mm/jour) et nombre de modèles de climat (sur un total de 15) reproduisant cette évolution (carte du bas). Courbes de droite : exemple d'évolution temporelle de ces valeurs moyennées spatialement sur une région autour du lac Tanganyika (rouge) et Malawi (bleu) : les valeurs sont calculées sur une fenêtre mobile de 30 ans (en abscisses : première année de la fenêtre mobile) et les incertitudes statistiques sont estimées par une méthode de bootstrap.

     

    Moins de jours pluvieux mais des pluies plus extrêmes en Afrique Australe d'ici la fin du siècle

    L'Afrique Australe n'a pas été identifiée comme l'une des régions critiques face au changement climatique dans les rapports du GIEC, comme a pu l'être par exemple le bassin méditerranéen. Sur une grande majorité du continent le pic annuel de précipitations a lieu en été austral (de novembre à février), et les projections climatiques issues des modèles de climat ayant pris part au cinquième rapport du GIEC en 2013 simulent une relative stabilité des cumuls saisonniers pour les décennies futures (Carte de gauche cadre supérieur, ici avec un scénario d'émissions de gaz à effet de serre pessimiste : RCP8.5). A ce changement de relativement faible amplitude sont associées des incertitudes relativement fortes. A l'exception de l'Afrique équatoriale, aucun consensus ne peut être trouvé parmi la quinzaine de modèle analysés ici quant au signe et à la significativité statistique de l'évolution des pluies saisonnières futures (Carte de gauche, cadre inférieur).

    Lire la suite...

  • Les seminaires du CRC

    Le jeudi 13 avril à 15h, salle de réunion du CRC

    Du synoptique au décennal et au changement climatique : des nouvelles des pluies en Afrique Australe

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Benjamin Pohl nous parlera des pluies face au changement climatique (ce qui change, ce qui ne change pas, les incertitudes, les mécanismes), et les différentes gammes de variabilité pluviométrique sur la région : quels effets et comment elles s'imbriquent entre elles (des échelles météo à la variabilité décennale en passant par l'interannuel). Sur l'Afrique au sud de l'équateur, avec un tropisme sur l'Afrique du Sud.

    Lire la suite...

  • Décés de notre ancien collègue Pierre Pagney

     

    Nous avons le regret de vous faire part du décès du Professeur Pierre Pagney, survenu le 28 mars dernier à Talant (Côte d'Or), à l'âge de 97 ans.
    Une cérémonie civile aura lieu le 3 avril à 10h 30 au Centre funéraire Roc-Eclerc, 222 rue d'Auxonne à Dijon, suivie d'une inhumation dans l'intimité à Rans (39).

    M. Pagney, professeur émérite de l'Université Paris-Sorbonne, a fondé en 1969 le Centre de Recherches de Climatologie Tropicale à l'Université de Dijon. La passion et l'énergie qu'il a consacrées à la climatologie se sont illustrées par une production scientifique considérable, et ce jusqu'à ces dernières années pendant lesquelles il a continué à écrire, échanger et réfléchir sur les mécanismes du climat et du changement climatique, avec par exemple un article de 2012 dans la revue ÉchoGéo et un dernier ouvrage publié chez l'Harmattan en avril 2016 : "L’incertitude climatique et la guerre".

    L'équipe du CRC

     

    Lire la suite...

  • soutenance de thèse

    Soutenance de thèse de Basile Pauthier

    Etude de la variabilité spatio-temporelle des précipitations aux échelles fines: conséquences potentielles pour la viticulture en Bourgogne

    Vendredi 24 mars à 9h30, Salle des thèses de la Maison des Sciences de l'Homme (MSH) de l'Université de Bourgogne

    Lire la suite...

Sous-catégories

Présentation rapide

Le Centre de Recherches de Climatologie (CRC) est une équipe de recherche de l'UMR6282 Biogéosciences (CNRS / Université de Bourgogne). Le CRC travaille sur la détection, l'attribution et la prévision du signal climatique et de ses impacts dans l'actuel et le futur. Ses activités sont centrées autour de la régionalisation du climat observé et simulé.

Le CRC est structuré en deux axes thématiques qui mettent en œuvre des méthodes permettant de passer de l'information large échelle (objet des travaux de l'équipe « Dynamique du Climat ») à une information d'échelle plus fine permettant d'évaluer les impacts (équipe « Impacts Climatiques »). Cette méthodologie relève de la statistique (méthodes statistico-dynamiques sur les sorties de modèles; statistiques spatiales;  désagrégation), de l'analyse spatiale (SIG opérateurs d'analyse spatiale vecteur et raster; interpolation spatiale mécaniste ou statistique), ou de la modélisation numérique du climat (modèles régionaux MM5 et WRF, modèle global Arpege-Climat).

Appli Clim

L'Appli Clim du CRC

Analysez l’évolution climatique des 50 dernières années !

APPLI_CRC_small


bandeau-labo4
cnrs
Université de Bourgogne